l'atelier

Le but visé

     Ce chemin d'intériorité doit permettre d'abord à chacun de parvenir à voir par lui-même que le monde n'est pas le champ de bataille qu'il imagine, mais un vaste miroir qui parle à chacun d'entre-nous. Miroir de ses propres blessures d'enfance dues à sa nécessaire adaptation au monde, mais aussi miroir qui réflèchit le meilleur de soi-même inconnu ou ignoré et qui répond à toute question posée en vérité.

     Une fois le meilleur de soi retrouvé, il  permet ensuite le don de ce meilleur de soi dans une tâche, unique pour chacun, au service de la vie. 

      Le parcours est celui d'une lente mais certaine réconciliation avec soi-même, d'abord avec nos parents, nos proches, avec le monde pour parvenir ensuite à retrouver les grands organes des sens que nous avons perdus en naissant pour nous adapter au monde, et pour moins souffrir.

     

Les outils

    Le rêve nocturne. Pour bien attrapper vos rêves nocturnes, un carnet et un crayon ou un dictaphone posés sur la table de nuit sont nécessaires. Avant même de se réveiller complètement et de le noter, il est bon de parcourir le rêve de nouveau afin de le fixer en mémoire. 

    Une fois noté sur un carnet ou retranscrit dans l'ordinateur, faites-en l'interprétation même si vous ne possédez pas tous les éléments. C'est un bon entrainement qui oblige à développer sa perspicacité. 

    Le rêve éveillé. Pour ceux qui peuvent le pratiquer seul, un dictaphone est obligatoire pour recueillir le rêve tout en rêvant. Transcrire et interpréter est obligatoire aussi.

    Cette technique montre de façon précise, par l'image d'un franchissement majeur de seuil initié par un vieux sage ou une vieille sage, la tâche qui nous incombe sur cette Terre.

    L'imagination active. On part d'une image de rêve nocturne ou éveillé ou d'une émotion, puis on dialogue en vérité avec les figures intérieures selon son mode de dialogue : modelage, dessin, peinture, écriture.

   L'écriture. La difficulté à écrire ne vient pas de la page blanche ni d'une incapacité à écrire, mais de la relation que nous entretenons avec nous mêmes. Pour dépasser ce stade, il suffit de jeter ce qui nous êmpêche d'écrire sur la page puis le travailler jusqu'à lui donner une forme qui nous convienne..

    L'attention double.  C'est développer l'attention sur ce qui nous interpelle au quotidien sous forme de diverses émotions (colère, agacement, etc.) et tenter de faire sens en lien avec un souvenir d'enfance de même couleur émotionnelle.

     L'acte. Après avoir découvert par une analyse minutieuse de nos rêves et imaginations, de notre confrontation au réel, vu ce qu'on aurait pu être au lieu de se contenter d'être, le temps est venu de mettre en oeuvre de nouveaux et plus authentiques comportements. L'acte nouveau et concret à poser. En apprécier la justesse et l'efficacité au retour. 


L'atelier

En groupe

    De 1 à 8 personnes se retrouvent autour d'une table pendant deux heures. Echange autour des matériaux apportés (rêves, interpellations diverses) par chacun et essai de dégagement d'un sens pour chacun (puis d'un chemin de vie)..

   Le rêve éveillé ne se pratique pas en groupe. Cependant, les plus aguerris peuvent pratiquer seuls et noter leur rêves qu'ils apporteront au groupe..

En individuel

     Ce qui s'échange en groupe se fait aussi en individuel. Cependant, l'écriture peut se pratiquer en individuel tant qu'il n'y a pas assez de personnes (6) pour former un groupe. 

      Le rêve éveillé demande une pratique accompagnée de manière individuelle avant que le patient sois capable de faire seul.

    

 L'accompagnement individuel peut se pratiquer par téléphone pour les personnes éloignées. 

Les forfaits illimités le permettent.


Lieux

    Les ateliers se font chez qui m'invite, ou à Carentan dans mon bateau (en individuel ou à 4 personnes au maximum), et dans n'importe quelle pièce tranquille qui peut recevoir jusqu'à huit personnes. Pour le rêve éveillé qui se pratique uniquement en individuel, de quoi s'allonger est requis.

      Ma prestation est bénévole et je ne demande qu'une prise en charge de mes frais de déplacement et d'hébergement.

     Mais aussi : formation à l'interprétation des rêves et au symbolisme, à la pratique du rêve éveillé et du dialogue intérieur. Aide à la création et supervision d'ateliers, conférences. Animation d'ateliers d'écriture.


Contact


l'énigme personnelle
« Je veux retrouver mon chemin » (Aurélie Champagne/Rue89)