Actualités et liens

________________________________

Rencontres


En raison de l'épidémie de Covid-19, nous accueillons les personnes avec masque et lavage des mains. 


    La justesse de l’analyse et de l’interprétation est confirmée par le retour du groupe à la personne qui expose son rêve. L’effet bénéfique est intense pour elle et imprégne le groupe d'un authentique sentiment de compassion.

Inscrivez-vous...


________________________________


Le rêve du mois

    Chaque mois, j'interprète un rêve qu'on m'a confié. 
Ensuite il est archivé dans la rubrique

Le rêve du mois qui a été publié régulièrement jusqu'en août 2020 sera désormais publié sans périodicité stricte.

Pour éviter de passer à côté d'une bonne interprètation, il faut se dire que ce n'est jamais à une conservation d'un comportement ancien que nous sommes conviés, mais plutôt à l'audace d'un comportement nouveau, jamais encore vécu ou pas encore pleinement vécu.


Avril 2021
 
La sérendipité.
(Rêve nocturne fait par votre serviteur)

     Ce n'est pas vraiment un rêve. Ou alors un rêve tout ce qu'il y a de plus court. 
     Il y a deux mois, je me réveille un matin avec un mot à la bouche:"sérendipité". Je suis étonné car je ne connais pas ce mot. Je le répète plusieurs fois pour ne pas qu'il s'efface de ma mémoire et dès que je suis sur pied, j'allume mon ordi et fouille l'internet. Je trouve la définition, je m'émerveille de l'à-propos du rêve et me réjouis de me sentir accompagné.
      Puis j'oublie.
    Il y quelques jours, je me réveille le matin avec ce mot "sérendipité" à la bouche dont il me semble déjà connaître le sens mais ça ne me revient pas. Cette fois-ci, je le note sur mon cahier pour m'en souvenir et je recherche à nouveau sa signification et en quoi ce mot peut m'être utile.
 
    Sérendipité. Ce mot est connu en France depuis le 16ième siècle. Voici la définition que donne le dictionnaire « le Robert » :
   Capacité, aptitude à faire par hasard une découverte inattendue et à en saisir l'utilité (scientifique, pratique). Ce mot vient d'un conte persan qui raconte les aventures des trois princes de Sérendip (Sri Lanka en persan).
     Dans ce conte les princes y font sans cesse la découverte de choses qu’ils ne cherchaient pas vraiment par une subtile combinaison d’accidents et de sagacité.
    D’où le terme de sérendipité, proposé en 1754 par l’esthète anglais Horace Walpole pour désigner ce moteur très important de découvertes scientifiques.

     La sérendipité suppose un esprit observateur et ouvert à l’inattendu, en même temps qu'une capacité à faire des liens entre une découverte et l'exploitation qui peut en être faite.
     Elle met en œuvre deux choses :
               1. La capacité à reconnaître une opportunité lorsqu’elle se présente.
               2. L’action pour tourner celle-ci en quelque chose de concret.

   Elle se distingue de la résilience (capacité à surmonter les chocs traumatiques) et de la synchronicité (occurrence simultanée d’événements qui ne présentent pas de lien de causalité, mais dont l’association a du sens pour la personne qui les perçoit) en les incluant et les interrogeant jusqu’à produire quelque chose de concret.

     Ainsi la sérendipité est la qualité et le processus indispensable pour faire exister le meilleur de soi-même par le retournement de nos petites souffrances et grands agacements en qualités à mettre au service de la vie. Elle est le processus qui à partir de l’observation du rêve, nocturne ou éveillé, ou de toute chose signifiante, va aboutir après interprétation symbolique et lien avec le réel, à la mise en œuvre de comportements nouveaux plus adaptés à la vie.

  La sérendipité est la qualité nécessaire pour transformer une problématique en opportunité et plus généralement du mal en bien (le mal est du bien en formation mais pas encore prêt). C’est le vecteur essentiel de la vie intérieure ou spirituelle, l’interface entre l’incréé et le créé.

   Cette deuxième occurrence du mot "Sérendipité" que le Soi a mis dans ma bouche, m'a convié à me pencher avec perspicacité sur le sens que ça a pour moi et en quoi ça me regarde.       C'est d'abord la confirmation que je suis bien sur mon chemin de vie et que cette sérendipité est pour moi, ce qu'est la prose pour  Monsieur Jourdain. La sérendipité est mon chemin de vie et l'enseignement même que je propose à ceux qui veulent bien être accompagnés par moi.

   Ces interventions du Ciel, comme je les appelle, ou bien du Soi, qui sont le sel des rêves et de toute aventure intérieure sont aussi des preuves d'amour qui me donnent de la force et de la joie pour poursuivre cette route.  
  
    
________________________________


Liens



Mon site personnel autour de mes navigations :


***

Un site d'information et de ressources jungiennes
Tout sur CG Jung et la psychologie des profondeurs

***

Association pour le Développement du 
Rêve Eveillé Libre
J'ai fait ma formation au rêve éveillé ici :

***

Dialogues avec l'ange
Des documents peu connus sur l'origine de cet enseignement spirituel.

***

Artas
Ecole de vie intérieure reliant les dimensions psychologiques et spirituelles de l’homme.
J'ai suivi cet enseignement durant 2 années.

***

Patricia Montaud
Elle enseigne le dialogue miroir avec la nature.patricia montaud.org

***

Des témoignages d'EMI
IANDS
Association Internationnale pour l'Etude des Etats Proches de la Mort

***

La psychanalyse corporelle
Revivre son passé pour mieux vivre son présent

***

Association Recherches Mimétiques
ARM
Elle a pour but de structurer la recherche liée à la théorie mimétique de René Girard , (la violence et le sacré, le bouc-émissaire) et d'organiser sa diffusion.

***

Lanza del Vasto, philosophe de la relation, apôtre de la non-violence, poète de la transparence, fondateur de la communauté de l'Arche.

***

Communauté de l’Arche
de
 Lanza del Vasto.
 On y expérimente 
d'autres manières de vivre, d'agir, d'entrer en relation à partir du lien étroit entre la vie spirituelle, l'éthique, l'action sociale et politique.
J'ai vécu avec ma famille dans cette communauté.
Elle est chère à mon coeur.

***