Actualités et liens

____________________________________________________________________________


____________________________________________________________________________


Le rêve du mois

    Chaque mois, j'interprète un rêve qu'on m'a confié. 
Ensuite il est archivé,

Août 2019.

Rêve de trahison du petit chien blanc (par une femme de 58 ans).
   Je suis invitée à une réunion de collègues. On me verse un whisky. Je dis que j'en ai trop. J'en renverse, par maladresse, sur la tête d'un invité et lui demande aussitôt de me donner sa veste pour la nettoyer. Je sors donc pour ce faire mais ne trouve plus la veste. Je suis navrée de l'avoir perdue. 
   Je vois Pascaline parler avec des gens mais elle ne me voit pas ou elle fait semblant de ne pas me voir, l'incertitude me trouble.
   Il y a un petit chien blanc, très mignon et joyeux qui me fait fête. J'ai l'impression qu'il me parle. Il saute dans mes bras et dit qu'il veut que je le prenne avec moi car son maître le bat. Je ne sais comment faire. Comme il appartient à son maître, je ne peux pas le prendre et j'en suis désolée. Je lui dis que je viendrai le voir. Je me sens perdue comme si je ne savais pas m'orienter.
   Une grande et belle femme vient à mon aide. Sur un papier, elle écrit mon âge "33 ans". Je lui dit que je n'ai pas cet âge et que je sais où j'habite mais je n'ai plus mes papiers ni d'argent pour rentrer chez moi. Je fouille dans ma poche et trouve un petit porte-monnaie avec juste quelques pièces et lui dit que c'est suffisant pour payer mon bus et rentrer à la maison. 

    La rêveuse est la personne qui a fait les deux rêves des deux mois précédents. Celui de la chorale et celui de la robe multicolore. Ce rêve-ci reprend sa problématique sous un autre angle. Celui d'un conflit de devoir. 
  La première scène montre le comportement de la réveuse dans ses relations sociales convenues et la manière dont elle s'y conforme (rappelons nous le rêve de la chorale dans lequel elle ne veut pas se distinguer ( voir ici... ). Le whisky symbolise l'eau de vie liée à ce mileu dans lequel chacun joue un rôle. Elle en a trop. Trop d'adaptation et de reniement de sa personne au profit du groupe. Le rêve lui montre que cette voie aboutit à la catastropphe. Cette conformation la fait chuter et son désir de ne pas se distinguer du groupe atteint son point de retournement. La réparation de son erreur n'est pas possible parce que ce type de comportement ne fonctionne pas du tout (perte de la veste).  
    Pascaline est une amie de la rêveuse. A l'interroger, nous apprenons qu'elle est bourrue et sans détour. Elle ose dire aux gens ce qu'elle pense d'eux. Elle est tout ce que la rêveuse n'est pas. Celle-ci aimerait être comme Pascaline. Mais elle attend que cette qualité soit efficiente par elle-même, qu'elle vienne de l'extérieur. C'est pourquoi Pascaline ne fait pas attention à elle. La rêveuse ne sait pas encore que c'est à elle d'agir par elle-même et ce non-savoir sème le trouble en elle. 
  La deuxième scène montre un petit chien blanc qui lui fait fête. Il représente son instinct joyeux, spontané et candide réprimé par de mauvais maîtres (elle-même bien-sûr). La réveuse va refuser d'accueillir cet instinct par souci de respect de l'ordre établi. Et comme elle sait au fond d'elle même qu'elle trahit ce petit chien, tiraillée dans un conflit de devoir entre "ordre et justice" et n'osant trancher, elle s'en sort par une pirouette en disant "je viendrai te voir".  Interrogée sur la transposition de ce serment dans le réel, la rêveuse dit qu'elle s'oblige à tenir ce type d'engagement par devoir tout en ressentant un malaise à chaque fois qu'elle s'en acquitte. Elle perçoit que sa solution ne marche pas et se sent perdue, comme incapable de s'orienter. 
   Dans la troisième et dernière scène, on voit se profiler une réponse au désarroi de la rêveuse. L'aveu sincère de l'incapacité à trouver une solution au conflit intérieur provoque l'intervention de l'inconscient, (l'ange ou l'esprit saint en langage religieux). Il apparaît sous la forme d'une belle femme qui écrit l'âge de la rêveuse sur un papier. 33 ans. Il ne s'agit pas de son âge réel mais de son âge symbolique. Le chiffre 33 représente la réorientation que réclame sa situation. 33 ans c'est l'âge du Christ lorsqu'il accomplit sa destinée en mourant sur la croix pour racheter les pêchés du monde. Il s'agit de transformer un mal qui fait souffrir en bien qui libère. La solution n'est pas immédiate et définitive. C'est un chemin de retour à soi avec peu de moyen (quelques pièces au fond d'un porte-monnaie) qu'elle ne croyait pas avoir mais qu'elle découvre en elle. Et c'est largement suffisant. Un retour à soi par le biais du collectif (le bus)


____________________________________________________________________________


Les dernières mises à jour

Mercredi 17 juillet 2019.

     Joelle Mellioret, une femme artiste qui sait célébrer le mythe vivant de la Terre-Mère en nous reliant par la poésie à ce qui nous constitue et nous dépasse... 
Lundi 28 mai 2019.

    Voici une présentation d'une expérience de sortie de corps vécue régulièrement par Nicolas Fraisse et étudiée par des scientifiques. 
Mercredi 4 avril 2019.

    Voici le troisième et dernier article de Patricia Montaud (fondatrice de l'Association des Amis de Gitta Mallasz) sur le couple comme occasion de dépassement de soi. Et ensuite... Devenir élève de la vie.
Dimanche 9 mars 2019.

    Refonte de cette rubrique-ci "Actualités & liens" renommée "Informations" dans le bouton du menu principal qui se divise désormais en deux rubriques : "Actualités & liens" et "Articles externes". 
 Le "rêve du mois" apparait sur cette page-ci et sera archivé ensuite.

Dimanche 3 mars 2019.

    Une nouvelle rubrique, le rêve du mois, est accessible depuis le paragraphe en haut de la colonne de droite de cette page.


Lundi 11 février 2019.

    Voici le deuxième article de Patricia Montaud sur le couple comme occasion de dépassement de soi.

Mardi 29 janvier 2019.

    La rubrique "Le rêve éveillé" s'est accrue d'un paragraphe décrivant l'enseignement qu'a reçu par un dialogue interieur avec un vieux sage, une femme de 37 ans en fin de cure de rêve éveillé. Cet enseignement est précis et lui demande d'enseigner à son tour le corps miroir de l'âme à travers sa pratique du yoga.

Dimanche 13  janvier 2019.

    La rubrique "Le rêve éveillé" s'est accrue d'un paragraphe décrivant un exemple qui révèle une qualité personnelle unique à mettre au service de la vie.
    
      Voici un article présentant le couple comme une occasion de dépassement de soi.


___________________

Liens



Mon site personnel autour de mes navigations :


***

Un site d'information et de ressources jungiennes
Tout sur CG Jung et la psychologie des profondeurs


***

Association pour le Développement du 
Rêve Eveillé Libre
J'ai fait ma formation au rêve éveillé ici :


***

Dialogues avec l'ange
Des documents peu connus sur l'origine de cet enseignement spirituel.


***

Artas
Ecole de vie intérieure reliant les dimensions psychologiques et spirituelles de l’homme.
J'ai suivi cet enseignement durant 2 années.


***

Patricia Montaud
Elle enseigne le dialogue miroir avec la nature.patricia montaud.org


***

Des témoignages d'EMI
IANDS
Association Internationnale pour l'Etude des Etats Proches de la Mort


***

La psychanalyse corporelle
Revivre son passé pour mieux vivre son présent


***

Association Recherches Mimétiques
ARM
Elle a pour but de structurer la recherche liée à la théorie mimétique de René Girard , (la violence et le sacré, le bouc-émissaire) et d'organiser sa diffusion.


***

Lanza del Vasto, philosophe de la relation, apôtre de la non-violence, poète de la transparence, fondateur de la communauté de l'Arche.


***

Communauté de l’Arche
de
 Lanza del Vasto.
 On y expérimente 
d'autres manières de vivre, d'agir, d'entrer en relation à partir du lien étroit entre la vie spirituelle, l'éthique, l'action sociale et politique.
J'ai vécu avec ma famille dans cette communauté.
Elle est chère à mon coeur.


***